Archives par mot-clé : Parricide

François Marty: pierre rivière: an adolescent violence?

Analyzing the case of a matricidal adolescent, the author envisions the passage to the criminal act as an impasse in the pubertary process. A study of history and of laws pertaining to minors gives a better idea of how theories of psychopathology have evolved towards a theory of pubertary psychosis. By weaving together the history of law, of the penal system and of psychiatry, the author offers a reading of the psychical fact that extends to the wider context in which it appears.

Adolescence, 2019, 37, 2, 289-312.

François Marty : pierre rivière : une violence adolescente ?

À partir de l’analyse d’un cas d’adolescent matricide, l’auteur envisage ce passage à l’acte criminel comme une impasse du processus pubertaire. La mise en perspective de l’histoire et du droit relatif à la justice des Mineurs permet de saisir l’évolution des conceptualisations psychopathologiques jusqu’à celle de la psychose pubertaire. En entremêlant l’histoire du droit, de la justice et de la psychiatrie, l’auteur propose une lecture du fait psychique étendu au contexte dans lequel il s’insère.

Adolescence, 2019, 37, 2, 289-312.

Florian Houssier: incestual destructiveness and complicity in a case of parricide

Using an account of the mother of a parricidal adolescent, we offer several hypotheses about the most salient aspects of unconscious motives for murder. The parent-child link that has been tainted by incestuality is a source of indifferentiation and confusion of oneself with objects, giving rise to a feeling of melanchogenic impersonalization, a source of violence. In this context, murder also appears as an attempt to “make an origin” within a troubled transgenerational context.

Adolescence, 2015, 33, 2, 355-365.

Samuel Lepastier: narcissism and hate towards the father

This article will analyze the expression of hatred of the father, which is as often encountered in treatment as it is in contemporary adolescents. Though it is true that the manifest content of an account may relate to different latent content and that the very conditions of adolescent treatments do not always enable the uncovering of the deepest levels of the unconscious, in the continuation of Freud’s work on the issue of parricide the study of literary works is a privileged way of understanding this affect.

Adolescence, 2015, 33, 2, 341-353.

Florian Houssier : destructivité et complicité incestuelle dans un cas de parricide

À partir du récit de la mère d’un adolescent parricide, nous proposons plusieurs hypothèses quant aux aspects les plus saillants des mobiles inconscients du meurtre. Le lien parent-enfant teinté d’incestualité se révèle source d’indifférenciation et de confusion avec les objets, provoquant un sentiment d’impersonnalisation mélancoligène, source de violence. Dans ce contexte, le meurtre apparait également comme une tentative de « faire origine » dans un contexte transgénérationnel trouble.

Adolescence, 2015, 33, 2, 355-365.

Samuel Lepastier : narcissisme et haine pour le père

Cet article se propose d’analyser l’expression de la haine contre le père, fréquemment rencontrée aussi bien dans la clinique qu’en dehors d’elle chez les adolescents contemporains. S’il est vrai qu’un récit manifeste peut renvoyer à des contenus latents divers et que les conditions mêmes des cures d’adolescents n’autorisent pas toujours le dévoilement des couches les plus profondes de l’inconscient, il reste, dans le prolongement de la démarche de Freud quant à la question du parricide, que la prise en compte d’œuvres littéraires est une voie privilégiée pour rendre compte de cet affect.

Adolescence, 2015, 33, 2, 341-353.

Anne Tassel : from infanticide to parricide, an interpretation of the passage to the acte. « as if the inside were demanding to be outside »

With Meurtres dans la famille (Murders in the Family), Florian Houssier analyzes the necessity of the primal link between infanticide, parricide and fratricide, unconscious desires, which are organizing and subversive elements in the family bond that oblige the adolescent to elaborate its transforming function.

Adolescence, 2013, T. 31, n°3, pp. 745-752.

Anne Tassel : de l’infanticide au parricide, une interprétation du passage à l’acte. « comme si le dedans exigeait d’être dehors »

Avec Meurtres dans la famille, Florian Houssier analyse la nécessité  du lien originaire entre l’infanticide, le parricide et le fratricide, désirs inconscients qui constituent les éléments organisateurs et subversifs du lien familial propres à astreindre l’adolescent à en élaborer la fonction transformatrice.

Adolescence, 2013, T. 31, n°3, pp. 745-752.