Archives par mot-clé : Transitionnel

Philippe Gutton : intersubjectalité et principe de réalité en adolescence

Cet article reprend les fondements théoriques de la compréhension des processus d’adolescence, tels que nous les avons pensés Gianluigi Monniello et moi-même. Après avoir rappelé les niveaux de la dualité du travail de subjectivation, nous travaillons ce qui constitue leur transitionnel et précisément la place que le corps sexué y occupe.

Adolescence, 2020, 38, 2, 393-404.

Bernateau Isée , Rebelo Teresa – “A “feather ” in the hand ”, psycho-pedagogy and subjectivation

 

Through the case of Wu-Ying, a psychotic teenager, we try to show what paths the psychical work can take. The choice of a transitional area composed of three people, associating a French teacher and a psycho-pedagogue – both clinical psychologists – and the company of an original literary work, Feather, by Henri Michaux, have allowed Wu-Ying to subjectivate his history, thanks to the dynamic play of passivation and drive activity.

Adolescence, septembre 2002, 20, 3, 499-508

Isée Bernateau, Teresa Rebelo : « Un “ plume ” à la patte », psychopédagogie et subjectivation

À travers le cas de Wu-Ying, adolescent psychotique, nous essayons de montrer quels chemins le travail de liaison psychique peut emprunter. Le choix d’une aire transitionnelle à trois associant une enseignante de lettres et une psychopédagogue – toutes les deux psychologues cliniciennes – et la fréquentation d’une œuvre littéraire originale, Plume d’Henri Michaux, ont permis à Wu-Ying de subjectiver son histoire, grâce au jeu dynamique de la passivité et de l’activité pulsionnelle.

Serge Tisseron : le virtuel à l’adolescence, ses mythologies, ses fantasmes et ses usages

 

Le mot “ virtuel ” a au moins trois définitions possibles : ce qui est potentiel et en devenir, ce qui est présent mais non actualisé à un moment donné, et ce qui exclut le corps et ses émois. Dans tous les cas, le virtuel s’impose comme un fantasme où sont mobilisés à la fois le désir d’être contenu dans l’image, celui d’interagir avec elle, et finalement de troquer sa peau contre la sienne. Mais parfois, les rencontres virtuelles sont aussi utilisées par les adolescents comme des espaces transitionnels à des fins de symbolisation personnelle.