Roland Lazarovici : L’amour de l’objet perdu : Notes sur l’érotomanie.

L’adolescence est un temps propice à la multiplicité des choix amoureux. A partir de deux fragments cliniques, c’est au contraire la fixité du choix d’objet dans ces histoires qui a attiré notre attention. Une discussion est initiée sur la notion d’érotomanie à cet âge et sur la qualité particulière des mouvements affectifs liés au “premier objet” perdu.