Alix Bernard: la mue de Clément, adolescent sourd

À travers le cas de Clément est interrogé ce que représente la voix pour un adolescent sourd. Idéalisée ou dénigrée, la voix des “parlants” est enviée. Lien vocal, symbole de ce qui unit des adultes entendants, elle est fantasmée par l’adolescent comme l’équivalent d’une liaison amoureuse, d’autant plus que sa propre voix a été l’objet d’un surinvestissement durant l’enfance. L’irruption de la mue peut alors s’accompagner d’un refus du pubertaire.

 

Adolescence, 1997, T. 15 n°2, pp. 309-325.